14/12/2006

quid du sens commun ?

Suite à l'émission de la RTBF d'hier sur l'hypothétique - mais vraisemblable - séparation de la Flandre, je me pose quand même des questions face à certaines réactions.

En effet, à tous ceux qui ont paniqué, eu peur, se disent outrés, dégoûtés etc ... je répondrai : "vous remettez en cause le media ? Ok ... Et si vous remettiez en cause votre propre intelligence ?"

En effet, quand une info est diffusée, on dirait qu'une grosse partie des gens est prète à avaler tout et n'importe quoi sous le prétexte que "ca passe à la télé donc c'est forcément vrai".
D'abord, notez au passage qu'il faut être vachement con / inculte / ignare pour croire que: 1- les avions ne peuvent plus aterrir à Zaventem et doivent être déviés vers Charleroi; 2- le Roi s'est réfugié à Kinshassa et 3- les trams s'arrètent à la frontière liguistique. Mais où est passé le sens commun et l'esprit critique des gens ?

De plus, quand on reçoit une info, la première chose qu'une personne intelligente digne de ce nom fait, c'est de la recouper avec une ou plusieurs autres sources, ce qui, manifestement, n'a pas dû être fait par beaucoup de gens.

En bref, la RTBF vient de démontrer que pas mal gde gens gobent tout ce que dit la télé comme étant LA vérité. Heureusement, la RTBF n'est pas RTL ...

10:33 Écrit par Le R dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : separatisme, reactions, rtbf, defosse |  Facebook |

Commentaires

on gobe tellement tout et ces chaînes sont tellement manipulatrices !
était-il nécessaire de faire tout ça ??
essayez d'imaginer un instant ce que nos aînés ont dû ressentir ??
La manière dont cela a été ficelé, ne permettait pas de doute dans les premiers moments de la diffusion ... et là, c'est la sensibilité des gens (et non leur intelligence) qui est touchée.
On sait ce qui nous pend au nez, mais faut pas pousser non plus

Écrit par : vanille | 14/12/2006

BRAVO RTBF MERCI BCP

Vous avez réveillé les endormis!!!

Écrit par : Lise | 14/12/2006

Pas d'accord ! La crédibilité de l'info, c'est fondamental pour excercer une citoyenneté active.
L'étape suivante, ce sont les faux reportages au JT.
Il faut que des têtes tombent

Écrit par : Patrick | 14/12/2006

Patrick, pour rappel:
1- le générique de l'émission annoncait explicitement que "ceci n'est peut être pas une fiction"
2- Si tu estimes que l'info diffusée dans ce truc était crédible, t'es une brave nouille :D
3- Donc tu es pour la censure de l'information si elle ne va pas dans le sens d'une majorité ? C'est pas de la démocracie ca, c'est du totalitarisme ...

Écrit par : Le Rédacteur | 14/12/2006

Haro sur la crédulité Pour ce qui me concerne, je trouve bien plus grave le constat de crédulité aveugle des téléspectateurs plutôt que le recours (certes critiquable) à l'"infofiction".

http://molenews.hautetfort.com/archive/2006/12/14/la-credulite-est-plus-dangereuse-que-l%E2%80%99infofiction.html

Écrit par : The Mole | 14/12/2006

Au rédacteur 1) Je ne me suis pas fait avoir, merci la VRT.
2) je trouve que, techniquement, l'émission laissait beaucoup à désirer. Annoncée comme fiction, personne n'aurait tenu plus d'un quart d'heure
3) Je suis totalement opposé à toute forme de censure de l'information, mais, pour mémoire, hier, ce n'était justement pas de l'information !!
Et je suis pour la responsabilité des individus. Ils sont fiers de prendre des risques, ils doivent assumer les conséquences.

Écrit par : Patrick | 14/12/2006

Ben ... curieusement l'émission ETAIT annoncée comme une fiction :-/
Quant à la responsabilité des individus, la satire et le journalisme décalé devraient être bannis de toute forme de media sous prétexte qu'il y a un risque de rendre l'info moins "objective" ? Je te rappelle quand même que, par définition, aucune presse qu'elle soit télé ou radio n'est à 100% objective, c'est même le principe de base vu qu'il y a la presse "de gauche", celle "de droite", la presse "a sensations", la presse "technique" etc ... C'est surtout à l'individu d'apprendre à faire le tri de l'information, ce qu'il fait de moins en moins dans une société où tout lui tombe prémâché dans le bec

Écrit par : Le Rédacteur | 14/12/2006

Manifestement, Philippot reconnait maintenant qu'il a fait une grosse boulette et présente ses excuses au public.
Après ça, libre à toi d'encore penser que cette émission était 100% kasher

Écrit par : Patrick | 14/12/2006

Quand un type est contraint par des politiques de présenter des excuses, on peut sérieusement s'inquièter pour la démocratie, c'est un peu comme les excuses du pape aux musulmans : "veuillez m'excuser de vous avoir vexé en ayant dit la vérité, la prochaine gois je vous dirai des mensonges" ...

Écrit par : Le Rédacteur | 14/12/2006

Vous êtes belges... .. mais pas bilingues. Alors, vous ne suivez pas les infos, mag et autres débats de la vrt. Vous ne pouvez, donc, pas savoir, que chez nos voisins du Nord, c'est tous les jours que l'on y entend les séparatistes s'exprimer sur la chaîne publique. De la NVA au VB, en passant par tous les partis traditionnels, il n'est plus une formation politique flamande qui ne contienne une importante fraction d'ultra-nationalistes prônant le séparatisme de fait. Dommage pour vous. Vous ne pouviez pas comprendre. Alors, ils (les méchants de la rtbf) vous ont choqués. Ben oui... c'est autre chose que "Palais Royal", hein ? En plus que vous avez du vous retenir car ce n'était pas saucissonné par la pub. Je compatis.

Écrit par : Airel | 14/12/2006

BRAVO A LA RTBF Merci Monsieur Philippot, vous et toutes vos équipes.

Écrit par : Jaco | 15/12/2006

Fan-tas-tique ! Et oui, réveiller les gens ou leur faire prendre conscience que l'info est presque toujours subjective ça peut faire mal !

Merci à toutes les équipes de la 1 qui ont monté se Doc-fiction. "tout ça ne nous rendra pas le congo","le jt", etc..

Je soutient la rtbf qui est attaquéede toute part par des politiques qui n'ont probablment tenu compte que des petits vieux choqués qu'ils ont eu au téléphone. Car il faut bien l'admettre l'opinion des politiques émane probablement plus de leur éloctorat que de leur conscience.

Et que ceux qui y ont cru jusqu'au bout lèvent la main qu'on puisse les bannir des bureau de vote...ça fera peut-être plus de vote blanc mais plus de vote réfléchi aussi...

Écrit par : Sermeus Bernard | 16/12/2006

Les commentaires sont fermés.